Quelle différence entre s’excuser et demander pardon ?

S’il y a bien une chose que nous faisons régulièrement au cours de notre vie, c’est de présenter nos excuses. Que ce soit à nos proches, à un.e inconnu.e (que l’on bouscule dans le métro par exemple) ou encore à nos collègues. Mais, quelle différence y a t’il entre s’excuser et demander pardon ? Quel impact cela à t’il sur nos relations plus ou moins proches ?

S’excuser et demander pardon, une différence ?

S’excuser

Définition selon le Dictionnaire Le Petit Robert :  » Présenter ses excuses, exprimer ses regrets (de quelque chose) »

Demander pardon

Définition selon l’internaute : « Demander pardon signifie présenter ses excuses à quelqu’un pour espérer être pardonné, demander à ce qu’une faute soit tenue pour non avenue. »

Entre définition et ressenti

Si l’on voit bien dans les définitions que les sens sont similaires, qu’en est-il du ressenti ?

Lorsqu’une personne a fait une chose qui t’a blessé, comment régis tu lorsqu’il ou elle « s’excuse » ?

« Je m’excuse » sonne de manière bien différente de « je te demande pardon », n’est-ce pas ?

Si l’on regarde plus près l’étymologie du mot ; quand je « m’excuse » je ne demande pas à la personne blessée pardon puisque je m’excuse moi-même.

Au premier abord, on peut dire que les deux expressions font la même chose. À savoir présenter des excuses. Mais en termes de ressenti, il y a bien une différence entre s’excuser et demander pardon.

Pour aller plus loin : Pourquoi et comment demander pardon à nos proches ou nous-même ?
👉🏻 Le Pardon en 7 étapes

Quel impact sur nos relation ?

Dans une société où tout va très vite. Où nous sommes sans cesse poussé.e.s à l’optimisation de nos actions. Il en va de même de nos mots. « S’excuser » est devenu courant.

C’est en effet plus facile et rapide de dire « je m’excuse », plutôt que de dire « je te prie de m’excuser ». Expression plus courtoise bien que légèrement désuète.

Donc si cette expression te paraît passée de mode, tu peux tout simplement dire « je te demande pardon pour … ». Ou encore « je te présente mes excuses pour … ».

L’effet sur la personne à qui tu destines ces excuses sera immédiat. Elle se sentira entendue dans sa blessure. Une discussion pourra alors s’ouvrir.

Sans cette étape, il y a peu de chance pour qu’une relation de confiance s’installe. Au contraire, cela peut même détériorer des relations de longues dates en quelques minutes. Ou en étouffer dans l’œuf.

Car nous savons, toi comme moi, qu’un des principes fondamentaux pour une relation épanouie est l’écoute.
Savoir écouter avant de parler.

Quid du « je suis désolé.e » ?

Lettre de scrabble disant "I'm sorry" je suis désolé.e en anglais

Présenter ses excuses ou demander pardon est un pas vers l’autre. C’est reconnaître que nous avons fait une action ou dit quelque chose qui a blessé la personne face à nous.

Cela n’exprime néanmoins pas nos sentiments.

En disant « je suis désolé.e de … », je dis à l’autre comment je me sens. Je montre aussi que je regrette de l’avoir blessé.e.

Si lorsque que je dis « je suis désolé.e, je montre patte blanche. Cela n’est pas suffisant pour présenter des excuses.

Ce raccourci peut-être facile.
Mais, dire uniquement « je suis désolé.e » sonnerait alors comme un « je m’excuse » aux oreilles de l’autre. Car je ne demande pas pardon. J’exprime simplement mes remords ou regrets.

Choisir ses mots

Si par définition la différence entre s’excuser et demander pardon n’est pas notable, elle l’est dès lors qu’il est question de ressentis.

Choisir ses mots en conscience, en mettant une intention, sera toujours mieux perçue qu’une phrase lâchée vite fait sans réelle motivation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Close

Meeri Wild

Blog voyage alternatif et engagé

Meeri wild © Copyright 2019
Close

Ce contenu est protégé. Il n'est pas possible de le copier.