Black Friday, LE jour parfait pour faire de bonnes affaires ?

On voit maintenant en France depuis 10 ans environs, tous les derniers vendredi du mois de novembre le Black Friday absolument partout. À la télé, dans nos mails, dans la rues, les magasins, que ce soient de petites ou grandes enseignes.
Mais est-ce vraiment une bonne idée de faire des achats ce jour-là ? Comment le Black Friday est arrivé par chez nous ?
Après un sondage en story Instagram je me suis dit qu’il serait bien de reprendre tout ça ensemble.


Les origines du Black Friday

Tout d’abord, sais-tu d’où vient le Black Friday ? Tu dois savoir qu’il vient des État Unis je pense. Mais sais-tu qu’il a été créé de toutes pièces dans les années 1930 par des commerçants ? Ils voulaient alors grâce à ce « jour noir » ramener les gens dans les boutiques. Et ainsi redynamiser l’économie qui était au plus bas après la Grande Dépression de 1929.

Ils ont donc instauré juste après Thanksgiving (le jour où l’on dit merci). Ce rendez-vous devenu au fil des ans incontournable pour les Américains. On assiste à des remises exceptionnelles qui annonce le début de la période des achats pour Noël.

Son nom

Sais-tu que dans les années 50 beaucoup de gens prennent leurs vendredi (juste après le jeudi de Thanksgiving) ? Pour avoir un week-end de 4 jours et faire les boutiques ! Certain.e.s vont même jusqu’à se faire porter malades pour ne pas aller travailler. C’est en 1951 que l’on voit pour la première fois « Black Friday » apparaître dans un article de presse américaine. Les employeurs surnomment ce long week-end de cette manière devant le nombre d’employés manquant le travail.

Vers 1960 Les forces de l’ordre l’utiliseraient pour désigner les énormes bouchons et les rues bondées. S’additionnait à cela une interdiction pour elleux de poser un jour de repos, et leurs heures supplémentaires au travail. Ce qui bien évidemment les éloignent des bonnes affaires qu’iels pouvaient faire pour leurs achats de Noël.
Rien de très positif jusqu’ici.

Dans les années 70 les médias reprennent la formulation. Les magasins lancent alors cette opération commerciale le temps d’une journée avec ces prix toujours plus bas. Aujourd’hui d’une journée nous sommes passé.e.s à plusieurs jours de réductions « hors norme ».

À propos du « jour noir »

L’expression est retrouvée plusieurs fois dans l’historique des marchés américains concernant des crises financières. Sans aucun rapport avec l’opération commerciale que nous connaissons à ce jour.
Eh non, le Black Friday ne trouve aucunement son origine dans des « braderies » à l’esclaves ! Malgré les nombreux partages de cette théorie depuis 2013.

Alors Black Friday, bon ou mauvais ?

Spoiler ! Si tu as lu au moins l’un de mes articles ou ma présentation, tu connais déjà ma réponse. Dans une époque où tout est surconsommation le Black Friday est une fausse bonne idée. À mon avis en tout cas.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que les enseignes essayent toutes de rivaliser pour TE proposer LA meilleure affaire de TA VIE. Et ce chaque année

Black Friday big sale

C’est bon pour :

  1. Ton porte-monnaie tout d’abord. On ne va pas se le cacher on cherche tous et toutes à faire des économies. Plus on fait d’économie plus on peut se faire plaisir. Et ce quelque soit ton plaisir : sorties, shopping, vacances, voyages, donations, etc.
  2. L’économie à assez court terme. Cela permet à de petites boutiques de vider leurs stocks et faire de la place pour de nouveaux produits. Ça limite aussi le stock pour l’inventaire de fin d’année. Et surtout cela fait une rentrée d’argent assez conséquente avant les fêtes de fin d’année.
  3. Les grosses entreprises c’est le même raisonnement. C’est encore plus visible pour les multi-nationales qui font des prix toujours plus bas pendant cette période. Et sont quand même dans le positif financièrement.
  4. Te permettre d’acquérir des objets que tu n’aurais sûrement pas pu t’offrir au prix habituel.
  5. De faire des cadeaux de Noël à tes proches que tu n’aurais pas pu faire sans ces offres exceptionnelles. (Bah oui c’est même le but du Black Friday à la base, les achats de Noël !) Ou alors plus les gâté.e.s.
  6. Te permettre d’acheter un article dont tu as besoin à un prix réduit.

Et pourtant, le « jour noir » est mauvais car :

1. La plupart sont des achats inutiles

Finalement ce que tu as acheté à un « prix réduit » en avais-tu besoin ? N’as-tu pas cédé à la tentation des publicités qui chaque jour nous matraquent à la télévision, sur les sites internets, dans la rue et jusque dans nos boîtes mails ? (Parfois à hauteur de plusieurs dizaines de mails par jour.)
Tu te retrouves donc avec des objets achetés certes moins cher mais qui vont rester dans un coin inutilisés. Jusqu’à ce qu’un jour tu te décides à prendre du temps pour faire du tri par manque de place dans ton espace de vie. Et que tu vas revendre moins cher d’occasion même s’ils sont neufs. Ou alors même donner par manque de temps.

Dressing shoes wardrobe full

2. Cela n’aide pas l’économie des commerces de proximité

Les petites entreprises vendent parfois (souvent) à perte ! Ce n’est pas les aider que de vouloir des prix toujours plus bas.

Chaque étape d’un produit à un coût.

Il est donc normal que le prix du produit fini soit le reflet de cette chaîne.
Si l’on regarde du côté de l’éthique : la fabrication, le transport, la main d’œuvre, et tou.te.s les acteurs.trices de la vente sont payé.e.s et rémunéré.e.s de manière juste. (Je simplifie ici volontairement la chaîne de conception/fabrication/acheminement/vente.)
Donc si le prix est remisé à un moment donné cela veut dire que la marge n’est pas équitable ou éthique entre les parties. Il y a forcément une personne qui en « paye » le prix.

3. Ce sont toujours les mêmes qui en profitent …

Les grandes entreprise en sont le parfait exemple. Elles font d’énormes bénéfices malgré des prix toujours plus bas.
Pourquoi ?
Simplement car dans la chaîne de fabrication l’écologie n’est pas prise en compte.
Le bien-être et le salaire des employé.e.s est minimisé au maximum.
La rentabilité prime par-dessus tout. Ainsi que les dividendes des actionnaires.
Les prix de bases sont gonflés le plus possible ! Car il est maintenant rentré dans les habitudes d’avoir en plus du Black Friday, plusieurs soldes par ans et des remises pour tout et n’importe quelles raisons. Penses par exemple à la « journée de femme », (qui est en fait la Journée International du DROIT des femmes et minorités de genre), la fête nationale et j’en passe …

– Pour en savoir plus sur les prix de bases des enseignes cet articles sur les promotions trompeuses et la part d’ombre du Black Friday est intéressant. –

4. C’est la course aux achats !

Sauf qu’il existe bien d’autres moyens de faire plaisir à ses proches pour Noël. Plutôt que de vouloir ensevelir celleux que nous aimons (ou pas d’ailleurs parfois) sous des tonnes objets inutiles on peut :

  • Offrir des services : massage, week-end, bons pour garder les enfants, bilan kinésio’, etc.
  • Offrir du temps ! Passer du temps avec nôtre famille, nos ami.e.s pour se créer des souvenirs ensemble.
  • Offrir utile. Non non Jean-bichon je ne parle pas d’aller acheter un aspirateur dernier cri à ta dulcinée (sauf demande vraiment express de sa part), c’est sexiste ! En plus toi aussi tu vas (dois) l’utiliser. Je parle de par exemple de se cotiser à plusieurs pour aider la cousine freelance à changer son vieil ordinateur. Ou un objectif photo pro pour le petit frère qui se lance en tant que photographe indépendant. Un itinéraire complet (essence/péage/etc.) pour que papi et mamie qui habitent dans le nord puissent venir plusieurs jours en vacances dans le sud avec tout le monde. Aider à financer un projet ou que sais-je encore. Je ne vis pas avec toi que diable, un peu d’imagination !
Panneau lumineux be reasonable

Bon je ne vais pas te faire la liste complète des idées cadeaux pour Noël ici. Tu as compris où je voulais en venir.

Le Black Friday cette vraie fausse bonne affaire

Je pense qu’on peut donc en conclure que OUI le Black Friday a effectivement de bons côtés. Mais si on prend du recul sur l’état de nôtre économie, de nôtre planète, on se rend vite compte que NON ce n’est pas une bonne idée.
Année après année cela nous tire vers le bas. Et nous habitue à des prix bas qui ne sont économiquement, éthiquement, et écologiquement pas viable sur le long ou moyen terme.

Si on se rappelle l’historique de sa création, il a vu le jour pour sortir de l’économie d’après-guerre. Nous n’en sommes plus là à nôtre époque. Il n’y a aucune raison (si ce n’est rendre les bulldozer industriels toujours plus riches) pour que cela continue.

Le seul moyen de contrer cet évènement est de le boycotter purement et simplement. Tu peux privilégier les petits commerces éthiques de ta ville. Faire le point chez toi et d’acheter uniquement ce dont tu as besoin.
Une fois que tu appliques cette méthode au Black Friday tu peux la mettre en application pour les soldes, les périodes de « remises exceptionnelles » hors soldes, « French Days », etc.

Tu y gagneras plus d’argent qu’en achetant des objets qui resteront pendant des mois dans tes placards ou ton garage.

Tu t’apercevras que beaucoup de sites prônant un mode de vie éthique boycottent ce jour dans leurs promotions. Par exemple la Camif ferme complètement son site de e-commerce depuis 2018 ! Iels souhaitent ainsi montrer leur engagement pour un mode de vie durable et une économie circulaire : « recycler, réparer, réduire, réutiliser et refuser ».

C’est un jour noir pour la planète qui est déjà sur polluée et ensevelie par tous les déchets que nous produisons.

Le Black Friday et vous

Comme je te disais au début de cet article, j’ai fait il y a quelque temps un sondage sur Instagram pour connaître les habitudes de chacun.e. Il en ressort que si tout le monde connaît cet évènement, uniquement un peu plus de la moitié connaît son origine.

Si pratiquement la moitié des votant.e.s ont fait des achats par le passé durant le Black Friday, ce n’est plus le cas actuellement.
Pour une partie de celleux qui continuent ce sont des achats nécessaires, et non trouvable de seconde main. Le reste, parce que c’était une bonne offre, sans notion de nécessité.

Tous et toutes faisaient ou font des achats pour elleux-mêmes ou pour leurs proches.

Pour 80 % des votant.e.s le Black Friday est une mauvaise chose, et 74 % sont contre cette promotion chez les marques dites « green », éthiques.

Si tu fais parti des personnes qui ont pris le temps de voter je t’en remercie tu m’as beaucoup aidé pour la rédaction de cet article !


Et toi, que penses-tu du Black Friday ? Bonne ou mauvaise affaire ?

Fais-tu des achats pendant cette période ? Sur le net ou en magasin ? Plutôt grosses marques ou petits commerces ?

6 comments

  1. J’avoue que je n’achète pratiquement jamais rien pendant le black friday (à moins d’avoir un produit en vue depuis un moment et dans ce cas, j’attends cette date pour voir si je pourrais me l’offrir)mais c’est rare!

  2. Merci pour cet article – et toute la partie histoire notamment ! Cette année je trouve que le Black friday dure presque tout novembre… C’est assez étouffant à mon sens ! Comme tu le dis ça pousse à faire des achats inutiles si on n’est pas vigilant !

    1. Merci Elsa, je suis vraiment contente qu’il t’ait plu ! Savoir d’où cela vient est important pour comprendre son effet sur notre quotidien je pense.
      Je suis bien d’accord avec toi, j’ai effectué un gros tri dans mes emails ces dernières années pour bannir toutes les marques utilisant le Black Friday. Trop c’est trop.

  3. Je te rejoins complètement, je n’ai jamais rien acheté pendant le black friday ces dernières années parce qu’en effet ça pousse surtout à la consommation. Mais là, cette année j’ai besoin d’équipement multimédia, qui peut importe le distributeur, vient de toute façon de Chine, et que je ne trouve pas d’occasion et donc oui j’attends impatiemment de voir si je pourrais profiter d’une bonne offre. Et si ce n’est pas le cas, ça ne m’empêchera pas d’attendre quelques semaines de plus pour l’acheter ailleurs 🙂

    1. Voilà exactement, trouver son équilibre est important je pense. Et conscientiser nos achats. Se rappeler qu’acheter neuf, c’est okay si ce n’est pas notre premier réflexe.
      La chaine, occasion puis achat neuf si seconde main introuvable, est vraiment importante à notre époque. Merci pour ton retour d’expérience 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close

Meeri Wild

Blog voyage alternatif et engagé

Meeri wild © Copyright 2019
Close
Ce contenu est protégé. Il n'est pas possible de le copier.